Le procédé cryogénique


UN PEU D'HISTOIRE


Le premier brevet de Nettoyage cryogénique date de 1963 (Réginals LINDALL : extraction de la viande des os de bovins par projection de particules de dioxyde de carbone).

Le Nettoyage Cryogénique ne trouvera ses applications qu'au début du XX1ème siècle. D'abord aux US. En France, le nettoyage cryogénique n'a pris son essor qu'il y a une dizaine d'années.

 

Cette matière, c’est la glace sèche, également appelée GLACE CARBONIQUE. Elle provient du CO2 (le gaz carbonique), qui a de très nombreuses sources (éruptions volcaniques, incendies naturels de forêts ou encore rejet des usines…) et dont la durée de vie dans l'atmosphère est d'environ 100 ans. Ce dioxyde de carbone est solidifié, puis reconditionné sous formes de petits pellets pour obtenir la glace carbonique. Il est ainsi recyclé pour servir, entre autres, de matière au nettoyage cryogénique.


Les qualités du Nettoyage Cryogénique :

Le Nettoyage Cryogénique nettoie tout, rapidement, sur tout, sans eau, sans démontage, sans solvant, sans ajout à la chaîne de traitement des déchets...

Le CO2 projeté contient 0 molécule d'eau, est chimiquement inerte, dérouille et dégraisse parfaitement...

LA TECHNIQUE

Le nettoyage cryogénique utilise comme agent nettoyant de la glace carbonique ou glace sèche, sous forme de petits cylindres (pellets), qui sont propulsés à grande vitesse par air comprimé. La projection du CO2 sous sa forme solide, provoque la création de fissures sur les pollutions. La température extrême (-78.5°c), crée une dilatation de la pollution par choc thermique. La sublimation de la glace (passage de l'état solide à l'état gazeux), décolle et souffle les pollutions.

 

       

         L’ÉNERGIE CINÉTIQUE

         Effet mécanique du choc des pellets qui

         pénètrent les pollutions jusqu'au support.

 

         LE CHOC THERMIQUE

         Les résidus se fragilisent et se rétractent.

         Ils commencent à se fissurer puis se

         détachent du support.


       

        LA SUBLIMATION

        La glace carbonique passe à de l'état

        solide à  l'état gazeux.L'effet de souffle

        provoqué enlève tout dépôt  sans générer

        de déchets secondaires.          

    

 

 

Cette méthode douce, non abrasive, sans eau, sans produits chimiques ni solvants, respecte toutes surfaces traitées en ne laissant que les résidus initiaux, sans générer de traitement supplémentaire des déchets a évacuer. Son utilisation sur des surfaces à géométrie complexe permet l’enlèvement de résidus dans des coins ou recoins inaccessibles par les méthodes de nettoyage traditionnel, tout en limitant le démontage des outils de productions, réduisant les risques liées à ses opérations ainsi que le temps d’immobilisation. De plus cette méthode sèche permet l’enlèvement total des bactéries E.Coli, Listeria, Monocytogénes, Salmonella Enteritidis(responsable de toxi-infections alimentaire), et évite la propagation de nombreux germes.

Des essais sont organisés périodiquement dans votre région, n'hésitez pas à nous contacter pour toute information.